Andrea Duro
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Ta seule source française sur la belle et talentueuse actrice espagnole Andrea Duro !
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 

 Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Johanna Lilo
Fondatrice et administratrice du fan club
Johanna Lilo


Messages : 3071
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 31
Localisation : Région parisienne

Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Empty
MessageSujet: Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »    Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Icon_minitimeLun 30 Juin - 9:00

L’amie de Niki dans Perdona si te llamo amor, nous parle du film, de son copain, de mode et de beaucoup d’autres choses.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Por un puñado de besos et Perdona si te llamo amor sont ses deux derniers films bien que beaucoup continuent de se souvenir d’elle pour son rôle de Yoli dans Physique ou Chimie. Trois ans sont passées depuis qu’Andrea a terminé de tourner cette série et depuis elle a été présente, avec des personnages secondaires, à la télévision et au cinéma. Dans ses deux derniers films elle a partagé l’affiche avec son fiancé, aussi acteur, Joel Bosqued. Leur vie en commun, ses projets, les collègues de la profession ou la mode sont certains des thèmes desquels nous avons parlé avec elle, une fille joyeuse, réaliste et bavarde, de celles avec lesquelles ça fait plaisir de passer un moment en parlant et en riant.

Tu viens de sortir Perdona si te llamo amor, ton second film basé sur un roman de Federico Moccia après Tres metros sobre el cielo, combien de ses romans as-tu lu ?
J’ai lu A tres metros sobre el cielo… Tengo ganas de ti aussi je l’ai lu parce que, bien qu’après je ne sois pas apparu dans le film, maintenant que j’avais lu A tres metros sobre el cielo, je ne voulais pas rester avec le fait de lire Tengo ganas de ti. Et Perdona si te llamo amor, je ne l’ai pas lu, c’est un livre que l’ont m’a offert et que, au final, pour certaines choses je n’ai jamais lu, mais, après avoir tourner le film, j’ai lu Perdona pero quiero casarme contigo, plus que tout pour, si nous avons l’opportunité de faire la seconde partie, savoir qu’est-ce qui peut se passer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En 2010 s’est tourné la version italienne de ce roman, qu’est-ce que tu en as pensé ?
Je l’ai vu en 2011, curieusement. Les comparaisons sont insupportables mais le film que nous avons réussi à faire n’a rien à voir avec l’italien. Nous avons fait un film beaucoup plus humain, sans aucun type de caricature. J’ai la sensation que l’italienne est très caricaturée, elle est un peu comme un dessin animé, ils sont beaucoup partis dans les clichés, très petite fille et Paloma Bloyd n’a rien fait de tout cela, on la voit beaucoup plus jeune, elle est en harmonie avec le personnage. Le film me paraît très frais, très drôle, il a des clins d’œil d’humour. De plus, nous avons Pablo Chiapella qui est très bon dans cela et, bien qu’il ne le veuille pas, il va toujours dans la comédie et l’humour, qu’il est très bon, il donne autre chose au film, parce que tu es en train de voir un film d’amour qui a des bons et mauvais moments et nous avons réussi à ce qu’elle ait du rythme et que tu restes avec l’envie de savoir ce qu’il va se passer.


Avant qu’il ne sorte, vous l’avez vu lors d’une projection privé, comment est ce moment ?
Nous parlons et nous rigolons beaucoup. Comme nous nous connaissais tous tellement... parce que quand tu tournes un film tu es deux mois avec les camarades… la vérité c’est que tu as toujours un peu peur de ‘ah mon Dieu ! qu’est-ce que nous avons fait ?, ah mon Dieu, qu’est-ce que nous allons voir ? Au final, je termine toujours en train de rire parce que je ne me supporte pas, je ne pourrais pas être la protagoniste parce que je ne me supporte pas, moi en me voyant 10 minutes je suis contente. C’est très amusant, les projections privées sont tr-s amusantes.

Le commentaire général ?
‘Et bien, quel beau film nous avons fait’. Je connaissais déjà le directeur, Joaquín Llamas et moi et j’avais pleinement confiance en lui, parce qu’en plus j’ai vu beaucoup d’épisodes de beaucoup de séries qu’il a fait, mais tu as toujours l’envie de voir le résultat. Ce que nous avons tous dit c’est que c’est un film dirigé pour un public adolescent mais aussi que c’est un beau film qui peut plaire à n’importe quel âge.


Tu joues le rôle de l’amie de la protagoniste qui tombes amoureuse d’un mec de 20 ans de plus qu’elle. Dans la vie réelle, qu’est-ce que tu conseillerais à une amie s’il lui arrivait quelque chose comme ça ?
Moi la première chose que je fais toujours en tant qu’amie quand ils me disent qu’un garçon leur plaît est ‘ah, c’est bien, moi je veux le rencontrer’. J’aime beaucoup l’analyse et au fur et à mesure que je vois leurs comportements et attitudes avec mes amis j’accepte ou je dis ‘écoute, ce qu’il te fait, non’. Si ça se passait ainsi, j’aimerais le rencontrer et toujours est au dessus le bonheur de la personne que j’aime.

Mais ainsi, d’entrée, la différence d’âge ne serait pas un problème ?
Pas du tout, elle doit vivre sa vie et les gens doivent tomber amoureux quelque que soit l’âge. Mes grands-parents ont 10 ans d’écart, ma grand-mère était très jeune, lui était plus adulte, et au final ils ont passés toute leur vie ensemble, cela n’est pas un problème. Bien qu’à moi ils ne me plaisent pas autant âgés, maintenant, pour le moment, je les préfère plus de mon âge.

Le souvenir le plus amusant que tu gardes de ce tournage ?
Avec les filles j’ai beaucoup de souvenirs. Quand nous avions terminé de tourner nous allions dîner et après nous allions à la chambre d’hôtel et nous étions là en train de parler et nous avons des moments dans la chambre d’hôtel très amusants.

C’est-à-dire, film de filles…
Oui, nous étions toutes la journée ensemble les trois. Dans A tres metros sobre el cielo, j’étais toute la journée avec Mario (Casas), avec Luis Fernández, avec Álvaro Cervantes, et, cependant, dans celle là ça a été plus un film pous nous, nous étions les quatre ensemble tout le temps.

Les avant-premières comportent tapis rouges, comment choisis-tu les modèles que tu portes dans ces moments ?
Moi j’ai un styliste merveilleux, le travail nous enlève beaucoup de temps et devoir aller à showrooms à chercher des robes et, de plus, les créateurs, si tu y vas toi c’est plus difficile d’obtenir certains modèles… Moi j’ai un styliste qui est un mec qui trouve toujours, qui est merveilleux, qui est styliste de beaucoup d’actrices et je suis ravie avec lui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans ta vie de tous les jours, tu es très esclave de la mode ?
Non, la vérité c’est que non. J’aime me sentir à l’aise avec moi-même et bien, et, si, me voir toujours belle. Je n’aime pas le maquillage parce que je suis toute la journée maquillée quand j’ai un tournage, j’aime que la peau se repose. Mais mascara, et les lèvres, j’ai toujours les lèvres maquillées, j’ai l’impression d’être nue si je ne me maquille pas les lèvres, c’est une manie. Et dans la mode, avec ce que tu es le plus à l’aise tu vas… si un jour je me lève et je suis plus comme ça, je mets des talons et si je suis plus détendue, des ballerines, parce qu’elles me plaisent beaucoup.

Autant dans ce film que dans Por un puñado de besos, tu as partagé l’affiche avec ton fiancé, Joel Bosqued, comment s’est de travailler ensemble ?
Nous savons tous les deux différencier, nous sommes en train de travailler et une fois que nous arrivons sur le set nous sommes camarades et quand nous sortons nous sommes un couple. Nous n’avons pas de problèmes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous êtes très critiques l’un envers l’autre ?
Et bien, la vérité c’est que je considère que c’est un des meilleurs acteurs de ma génération, si jeunes. Peut-être qu’il lui manque un peu l’encouragement pour terminer d’exploser… c’est certain qu’il y a des choses que je vois que je lui dis ‘uff, ici tu as flanché un peu’, mais en règle générale je crois toujours qu’il est bien dans tout.

Et viceversa ?
Oui, quand il a terminé de voir le film, il m’a écrit et m’a dit ‘j’ai beaucoup aimé comment tu es dans le film, en plus d’être belle tu es formidable’.

Vous partagez vie et commerce, comment vous est venu l’idée d’ouvrir à restaurant à Collado Villalba ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ca a été une folie. Au final, notre profession, malheureusement, est très instable et parfois il y a du chomâge et tu peux être pratiquement deux ans sans tourner et tu dois avoir certains revenus à côté. Ca a été simplement pour cela, pour avoir des revenus à côté. Moi j’avais en tête autre chose mais au final cela est sorti avec quelques amis, et la vérité c’est que c’est assez bien, c’est quelque chose de nouveau et différent et cela est une partie de la clé du succès.

Nous vous avons vu dans un photoshoot de VIM Magazine, comment s’est de poser avec ton copain pour quelque chose de professionnel ?
Très amusant, nous l’avons très bien passé. Je crois que c’est la première ou seconde session que nous faisons ensemble, ce sont des problèmes qui nous restent pour le souvenir, pour nous et le bon moment pour être là.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le meilleur c’est que vous traitez votre relation de façon très naturelle.
Nous n’avons jamais eu de problèmes avec la presse. C’est beaucoup plus facile que moi-même je te dise que c’est mon copain et que nous sommes heureux. Au début, quand nous étions ensemble depuis trois semaines et nous avions déjà posté des photos sur twitter, nous n’avions rien à cacher, mais nous avons été en voyage à Barcelone et un paparazzi nous as suivi pendant tout le week end et nous ne nous en sommes pas rendu compte, nous avons ouvert le Cuore et nous avons eu la surprise. Là ça a été quand la presse s’est rendu compte et ont officialisé la relation et pour eux c’était sérieux, pour nous aussi et plus jamais ils ont recommencé à nous suivre, ni rien de ces choses traumatisantes qui arrive à certains acteurs.

Nous t’avons vu protagoniser plusieurs photoshoots, commen un poisson dans l’eau ou elles sont dures ?
Elles sont dures parce que ce n’est pas la même chose de jouer que de faire des photos. Je le passe un peu mal surtout si c’est un photographe que je ne connais pas parce que je ne sais pas ce qu’il veut.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Depuis Physique ou Chimie le travail ne t’as pas manqué, tu as toujours été bien là au cinéma ou à la télévision, tu le sens très loin, Physique ou Chimie ?
La vérité c’est que non. C’est une série qui grâce aux fans continue d’être très présente, les gens continue de la voir beaucoup et continuent de m’écrire bien que ça fait maintenant trois ans que nous avons terminer de tourner. Elle a marqué un avant et un après pour beaucoup de jeunes, y compris nous et je crois que je l’aurais toujours près de moi. J’écoute le typique commentaire de ‘tu seras la Yoli quoi que tu fasses’, et je me dit ‘merde ! quoi que je fasse je serais toujours la Yoli’, mais après je me dit ‘mais, pourquoi je vais le prendre aussi mal si c’est la vérité ?’.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Des derniers rôles que tu as fais, lequel gardes tu avec une affection spéciale ?
Moi à celui pour lequel je garde une affection spéciale est la Yoli, parce que c’est le personnage qui m’a aidé à faire décoller et consolider la carrière que j’ai maintenant. Mais ils m’ont tous plus parce qu’ils ont tous été assez différents.

Mais, celui qui t’as le plus coûté libérer ?
J’ai beaucoup aimé jouer Camila dans Juan de los muertos parce que j’ai dû faire une cubaine qui avait passer des années sans venir à Cuba et qui arrivait là avec la relation avec son père qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps, mais malgré ce qu’il m’a coûté je suis très satisfaite avec le travail.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La fiction dans notre pays ne s’est pas beaucoup amélioré dans les dernières années, à quelles séries es-tu devenue accro dernièrement ?
Je suis devenue accro à El príncipe parce qu’il y a beaucoup de virements de scénarios, des moments qui te font être assis dans le canapé ou allongé sur le lit à te ronger les ongles te demandant ce qu’il va se passer, c’est une série qui m’a conquise, tant avec Álex (González) qu’avec Hiba (Abouk) j’ai une bonne relation. Velvet me plaît beaucoup, je ne l’ai pas suivi autant, j’ai vu quelques épisodes, mais je crois qu’elle est très bien tournée et les acteurs sont d’énormes acteurs et ils sont tous merveilleux. Maintenant j’aime beaucoup Sin Identitad parce qu’elle m’intrigue.

Dans la profession tu as rencontré l’amour et je suppose aussi des amis, avec qui maintiens-tu une relation de celle de tous les jours ?
De tous les jours quand même pas parce qu’au final ils ont tous leur vie et leur travail. Mais amis de ceux que je reste trois mois sans voir et nous restons pour prendre un café et c’est comme si le temps n’avais pas passé, m’est arrivé avec Esmeralda Moya qui, en réalité, nous n’avions jamais coïncidé dans rien niveau travail mais je l’ai connue à travers Joel et ça a été une fille dont la façon d’être, le caractère m’a toujours plus, c’est une fille super douce, elle me transmets une sécurité et c’est une très bonne chose et c’est une très bonne amie à moi. Sandra Blazquez, depuis que s’est terminé Physique ou Chimie, nous n’avons jamais arrêté de parler, nous sommes très amies, et ça m’arrive avec Lucía Guerrero, nous avons fait Perdona si te llamo amor, et puis avec Lucía Delgado, nous avons vraiment accroché.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il y a une bonne mine d’acteurs dans notre pays, un qui attire en particulier ton attention ?
Dans les filles, Ana de Armas, c’est une actrice qui me captive parce qu’elle a cette beauté et cette force en tant qu’actrice et c’est comme si elle avait tout, une actrice parmi les actrices, je pense qu’elle va arriver super loin et travaille comme personne et quoi qu’elle fasse elle est formidable.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et dans le genre masculin ?
Il y en a tellement, il y en a un que j’aime beaucoup, c’est Jaime Olías, nous avons travaillé ensemble dans Promoción Fantasma et il était le personnage principal de Ángel o demonio, il a un chemin et une carrière à venir très lourde. En plus de ces garçons qui maintenant sont à la mode comme Álex González… Nous sommes tellement maintenant, tant de gens…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu as déjà refusé un projet ?
J’ai dû en refuser pour ne pas pouvoir accorder les dates.

Avec lequel tu es resté avec le plus d’envie?
Je te raconte celui qui m’est venu à l’esprit maintenant. On m’a appelé pour faire le téléfilm de Carmina, j’ai fait comme 15 essais pour faire elle jeune, ils m’ont mis en costume et j’étais identique à elle jeune mais au final je n’ai pas pu le faire après qu’ils m’aient dit que oui à cause des dates de tournage mais, au final, une camarade l’a fait et elle était formidable.

Des projets à l’esprit ?
J’en ai plusieurs, je ne sais pas ce qu’il va se passer parce que maintenant il va falloir accorder les dates… cinéma et télévision et quelque chose de théâtre. Normalement, je commencerais à partir du mois qui viens avec le théaêtre et on verra ce qu’il se passe. Je n’avais rien et d’un coup, cette semaine, m’est arrivé un tas de choses.

Et la musique ?
J’adore la musique, j’aime chanter, monter dans la voiture et faire la folle…

Allez, qu’est-ce que tu chanterais si il le fallait
Je me suis présenté à des castings de comédies musicales sans chanter parce que tu ne sais jamais où peut être la chance, c’est tellement facile comme donner des cours de chants, alors j’y ais été mais ça ne s’est pas bien passé.

______________________________

La amiga de Niki en Perdona si te llamo amor, nos habla de la peli, de su chico, de moda y de muchas otras cosas

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Por un puñado de besos y Perdona si te llamo amor son sus dos últimas películas aunque muchos la siguen recordando por su papel de la Yoli en Física o Química. Han pasado tres años desde que Andrea Duro terminó de rodar aquella serie y desde entonces ha estado presente, con secundarios, en televisión y cine. En sus dos últimas películas ha compartido cartel con su chico, el también actor, Joel Bosqued. Su vida en común, sus trabajos, los colegas de profesión o la moda son algunos de los temas de los que hemos hablado con ella, una chica jovial, realista y parlanchina, de esas con las que da gusto pasar un rato hablando y riendo.

Acabas de estrenar Perdona si te llamo amor, tu segunda película basada en una novela de Federico Moccia tras A tres metros sobre el cielo, ¿cuántas de sus novelas has leído?
Yo leí A tres metros sobre el cielo… Tengo ganas de ti también la leí porque, aunque yo luego no aparecí en la película, ya que me había leído A tres metros sobre el cielo, no quería quedarme con la cosa de leer Tengo ganas de ti. Y Perdona si te llamo amor, no lo leí, es un libro que me regalaron y que, al final, por unas cosas nunca lo leí pero, después de haber rodado la película, leí Perdona pero quiero casarme contigo, más que nada por si tenemos la oportunidad de hacer una segunda parte, saber qué es lo que puede pasar.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En 2010 se grabó la versión italiana de esta novela, ¿qué te pareció?
La vi en 2011, curiosamente. Las comparaciones son odiosas pero no tiene nada que ver la película que hemos conseguido hacer con la italiana. Hemos hecho una peli mucho más humana, sin ningún tipo de caricatura. Me da la sensación de que la italiana está muy caricaturizada, ella es como un poco dibujo animado, se han ido mucho a los clichés, muy de niña y Paloma Bloyd no ha hecho para nada eso, se la ve mucho más joven, está en tono con el personaje. La película me parece muy fresca, muy divertida, tiene golpes de humor. Aparte tenemos a Pablo Chiapella que es muy bueno en esto y, aunque no quiera, siempre se le va a ir a la comedia y el humor, que es muy bueno, da otra cosa a la película, porque estás viendo una película de amor que tiene momentos buenos y malos y conseguimos que tenga ritmo y te quedes con las ganas de saber qué va a pasar.


Antes de estrenarse la veis en un pase privado, ¿cómo es ese momento?
Hablamos y nos reimos mucho. Como todos nos conocemos tanto…porque cuando estás rodando una peli estás dos meses con los compañeros… la verdad es que siempre tienes un poco el miedo de ‘ay Dios mío, ¿qué hemos hecho?, ay Dios mío, ¿qué vamos a ver?’. Al final siempre acabo riéndome porque no me soporto, no podría ser la protagonista porque no me soporto, yo con verme 10 minutos soy feliz. Es muy divertido, los pases privados son muy divertidos.

¿El comentario generalizado?
‘Ostia, qué película más bonita hemos hecho’. Ya conocía al director, a Joaquín Llamas y yo confiaba plenamente en él porque aparte le he visto muchos capítulos de muchas series que él ha hecho pero, siempre tienes la cosa de ver el resultado. Lo que dijimos todos es que es una película dirigida para el público adolescente pero que también es una película bonita que puede gustar a cualquier edad.


Haces el papel de la amiga de la protagonista que se enamora de un tío 20 años mayor que ella. En la vida real, ¿qué le aconsejarías a una amiga si le pasara algo así?
Yo lo primero que hago siempre como amiga cuando me dicen que les gusta un chico es ‘ah, qué bien, yo le quiero conocer’. Me gusta mucho el análisis y a medida que veo comportamientos y actitudes de ellos con mis amigas voy aceptando o diciendo ‘oye, esto que te hace, no’. Si pasara así, me gustaría conocerle y siempre está por encima la felicidad de la persona a la que quiero.

Pero, así de entrada, ¿la diferencia de edad no sería un problema?
Para nada, tiene que vivir su vida y la gente se tiene que enamorar al margen de la edad. Mis abuelos se llevan 10 años, mi abuela era una cría, él era más mayor, y al final llevan toda la vida juntos, eso no es un problema. Aunque a mí no me gustan tan mayores, ahora, de momento, los prefiero más de mi edad.

¿El recuerdo más divertido que te quedas de este rodaje?
Con las chicas tengo muchos recuerdos. Cuando acabábamos de rodar íbamos a cenar y luego ya nos íbamos a la habitación del hotel y estábamos allí hablando y tenemos momentos en la habitación del hotel muy divertidos.

Osea, peli de chicas…
Sí, estábamos todo el día juntas las tres. En A tres metros sobre el cielo estaba todo el día con Mario (Casas), con Luis Fernández, con Álvaro cervantes, y, sin embargo, en esta ha sido como más peli para nosotras, estábamos las cuatro juntas todo el rato.

Los estrenos conllevan alfombras rojas, ¿cómo eliges los modelos que luces en esos momentos?
Yo tengo un estilista maravilloso, el trabajo nos quita mucho tiempo y tener que ir a showrooms a buscar ropa y, aparte, los diseñadores si vas tú es más difícil conseguir ciertos modelos…Yo tengo un estilista que es un tío que siempre acierta, que es maravilloso, que es estilista de muchas actrices y estoy encantada con él.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

¿En tu día a día eres muy esclava de la moda?
No, la verdad es que no. Me gusta sentirme a gusto conmigo misma y bien y, hombre, siempre verme guapa. No me gustan los maquillajes porque estoy todo el día maquillada cuando tengo rodaje, me gusta que la piel descanse. Pero rímel, y los labios, siempre llevo los labios pintados, me da la sensación que voy desnuda si no me pinto los labios, es una manía. Y en moda, con lo que más a gusto vayas… si un día me levanto y estoy más así me pongo tacones y si estoy más relajada, unas zapatillas, que me gustan mucho.

Tanto en esta peli como en Por un puñado de besos, has coincidido en cartel con tu chico, Joel Bosqued, ¿cómo es trabajar juntos?
Los dos sabemos diferenciar, estamos trabajando y una vez que llegamos al set somos compañeros y cuando salimos somos pareja. No tenemos problemas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

¿Sois muy críticos el uno con el otro?
Hombre, la verdad es que considero que es uno de los mejores actores de mi generación, tan jóvenes. Quizás le falta un poco el empujón para acabar de estallar…es cierto que hay cosas que veo que le digo ‘uff, aquí como que has flaqueado un poco’, pero por norma general yo siempre creo que está bien en todo.

¿Y viceversa?
Sí, cuando acabó de ver la película me escribió y me dijo ‘me ha gustado mucho cómo estás en la peli, aparte de guapa estás estupenda’.

Compartís vida y negocio, ¿cómo se os ocurrió abrir un restaurante en Collado Villalba?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fue una locura. Al final nuestra profesión, por desgracia, es muy inestable y a veces tienes parones y puedes estar prácticamente dos años sin rodar y tienes que tener unos ingresos aparte. Ha sido simplemente por eso, por tener unos ingresos aparte. Yo tenía en mente otra cosa pero al final salió esto con unos amigos, y la verdad es que va bastante bien, es algo nuevo y diferente y esa es parte de la clave de tener éxito.

Os hemos visto en una sesión de fotos de VIM Magazine, ¿cómo es posar con tu pareja para algo profesional?
Muy divertido, nos lo pasamos muy bien. Creo que es como la primera o segunda sesión que hacemos juntos, son fotos que nos quedan para el recuerdo, para nosotros y el rato bueno para estar allí.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lo bueno es que tratáis vuestra relación de forma muy natural.
Nosotros no hemos tenido problemas nunca con la prensa. Es mucho más fácil que yo misma te diga esta es mi pareja y somos felices. Al principio cuando llevábamos tres semanas juntos y ya habíamos subido fotos a twitter, no teníamos nada que esconder, pero fuimos de viaje a Barcelona y nos persiguió un paparazzi durante todo el fin de semana y no nos dimos ni cuenta, abrimos el Cuore y nos llevamos la sorpresa. Ahí fue cuando los medios si dieron cuenta y formalizaron la relación y para ellos era formal, para nosotros también y nunca más nos han vuelto a perseguir ni ninguna de estas cosas traumáticas que les pasa a algunos actores.

Te hemos visto protagonizar muchas sesiones fotográficas, ¿Cómo pez en el agua o se hacen duras?
Se me hacen duras porque no es lo mismo el actuar que el hacer unas fotos. Lo paso un poco mal sobre todo si es un fotógrafo que no conozco porque no sé lo que quiere.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Desde Física o Química no te ha faltado trabajo, has estado siempre ahí bien en cine o en televisión, ¿lo sientes muy lejano, lo de Física o Química?
La verdad es que no. Es una serie que en cuanto a seguidores sigue estando muy presente, la gente la sigue viendo mucho y me siguen escribiendo aunque hace ahora tres años que terminamos de rodar. Marcó un antes y un después en muchos jóvenes, incluso en nosotros y creo que la tendré cerca siempre. Escucho el típico comentario de ‘serás la Yoli hagas lo que hagas’, y digo ‘joder, me cago en la leche, haga lo que haga seré la Yoli siempre’, pero luego digo ‘pero, ¿por qué me lo voy a tomar mal si es verdad?’.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

De los últimos papeles que has hecho, ¿a cuál le guardas un cariño especial?
Yo a la que más cariño especial le guardo es a la Yoli porque es el personaje que me ayudó a despegar y afianzar la carrera que ahora tengo. Pero me han gustado todos porque todos han sido bastante diferentes.

Pero, ¿el que más te ha costado soltar?
Me gustó mucho soltar el de Camila en Juan de los muertos porque tuve que hacer de cubana que llevaba años sin pisar Cuba y llegaba allí y se encontraba con la relación con su padre al que hacía mucho que no veía, pero a pesar de lo que me costó estoy muy satisfecha con el trabajo.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La ficción en nuestro país ha mejorado muchísimo en los últimos años, ¿a qué series te has enganchado tú últimamente?
Me enganché a El príncipe porque tiene muchos giros de guión, momentos que te hacen estar sentado en el sofá o tumbado en la cama con las uñas ahí diciendo qué va a pasar, es una serie que me ha conquistado, tanto con Álex (González) como con Hiba (Abouk) tengo muy buena relación. Velvet me gusta mucho, no la he seguido tanto, he visto algún capítulo, pero creo que está muy bien rodada y los actores son pedazos de actores y están todos maravillosos. Ahora me gusta mucho Sin Identidad porque me tiene en la intriga.

En la profesión has encontrado el amor y supongo que también amigos, ¿con quién mantienes una amistad de esa de todos los días?
De todos los días tampoco porque al final todos tienen su vida y su trabajo. Pero amigos de esos que llevo tres meses sin ver y quedamos para tomar café y es como si no hubiera pasado el tiempo, me ha pasado con Esmeralda Moya que, en realidad, nunca habíamos coincidido en nada de trabajo pero yo la conocí a través de Joel y ha sido una chica que su forma de ser, su carácter siempre me ha gustado mucho, es una tía super dulce, me transmite una seguridad y una cosa muy buena, y es muy amiga mía. Sandra Blázquez, desde que acabó Física o Química, no hemos dejado de hablar nunca, somos muy amigas, y me pasa con Lucía Guerrero que hemos hecho Perdona si te llamo amor, bueno, y con Lucía Delgado, hemos hecho muy buena piñita.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hay muy buena cantera de actores en nuestro país, ¿alguno que te llame especialmente la atención?
De chicas, a mí Ana de Armas, es una actriz que me cautiva porque tiene esa belleza y esa fuerza como actriz y es como que lo tiene todo, me parece de las actrices entre las actrices, me parece que va a llegar super lejos y trabaja como la que más y haga lo que haga está estupenda.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

¿Y en el género masculino?
Son tantos, hay uno que a mí me gusta mucho que es Jaime Olías que trabajamos juntos en Promoción fantasma, y era el protagonista de Ángel o demonio, tiene un camino y una carrera por delante muy heavy. Aparte de estos chicos que ahora están de moda como Álex González… Somos tantos ahora mismo, tanta gente…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

¿Alguna vez has rechazado un proyecto?
He tenido que rechazarlos por no poder cuadrar fechas.

¿Con cuál te quedaste con más ganas?
Te cuento el que me ha venido ahora a la cabeza. Me llamaron para hacer la tv movie de Carmina, hice como 15 pruebas para hacer de ella de joven, me caracterizaban y era idéntica a ella de joven y al final no pude hacerlo después de que me dijeran que sí por tema de fechas de rodaje pero, al final, lo hizo una compañera que estaba estupenda.

¿Proyectos en mente?
Tengo varios, no sé qué irá pasando porque ahora toca cuadrar fechas…cine y televisión y una cosa de teatro. En principio empezaría a partir del mes que viene con el teatro y a ver qué pasa. Es como que no tenía nada y de repente, esta semana, me han llegado un montón de cosas.

¿Y la música?
Me encanta la música, me encanta cantar, montarme en el coche y volverme loca…

Vamos, que cantarías si hiciera falta.
Me he presentado a pruebas de musicales sin cantar porque nunca sabes dónde puede estar la suerte, es tan sencillo como dar clases de canto, así que, yo fui pero no fue bien.

_________________
"When I see your face there's not a thing that I would change cause you're amazing. Just the way you are. And when you smile the whole world stops and stares for a while cause girl you're amazing. Just the way you are."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.andreaduro.org
Pauline.
Fan en plein apprentissage !
Pauline.


Messages : 181
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 25
Localisation : Rouen

Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Empty
MessageSujet: Re: Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »    Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Icon_minitimeLun 30 Juin - 10:36

J'adore le trailer de la version espagnole de PSTLA, que je trouve meilleur que l'autre. Andrea est une fille tellement simple, que j'adorerais avoir comme amie (d'ailleurs sa sœur est assez sympa aussi).
Concernant ce qu'elle dit, elle peut se passer de maquillage parce qu'elle a un teint tellement frais et sans imperfections, ce qui la rend d'autant plus magnifique. J'ai vraiment hâte de pouvoir voir PSTLA, ou de l'acheter quand il sortira en dvd.
Je voulais te demander, où est-ce que tu as trouvé les photos d'Andrea que tu as mis dans l'article, parce que je ne les ai jamais vues :p
Revenir en haut Aller en bas
Johanna Lilo
Fondatrice et administratrice du fan club
Johanna Lilo


Messages : 3071
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 31
Localisation : Région parisienne

Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Empty
MessageSujet: Re: Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »    Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Icon_minitimeMer 2 Juil - 6:53

Pauline. a écrit:
Je voulais te demander, où est-ce que tu as trouvé les photos d'Andrea que tu as mis dans l'article, parce que je ne les ai jamais vues :p

Elles étaient avec l'interview mais elles proviennent principalement toutes de son twitter ou instagram Wink Tu parles d'une photo en particulier ? Smile

_________________
"When I see your face there's not a thing that I would change cause you're amazing. Just the way you are. And when you smile the whole world stops and stares for a while cause girl you're amazing. Just the way you are."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.andreaduro.org
Pauline.
Fan en plein apprentissage !
Pauline.


Messages : 181
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 25
Localisation : Rouen

Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Empty
MessageSujet: Re: Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »    Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Icon_minitimeMer 2 Juil - 7:13

Oui, de celle où Joel l'embrasse sur la joue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Johanna Lilo
Fondatrice et administratrice du fan club
Johanna Lilo


Messages : 3071
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 31
Localisation : Région parisienne

Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Empty
MessageSujet: Re: Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »    Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Icon_minitimeMer 2 Juil - 7:51

Pauline. a écrit:
Oui, de celle où Joel l'embrasse sur la joue Smile

Elle vient de son instagram, elle l'a posté il y a une semaine environ Wink

_________________
"When I see your face there's not a thing that I would change cause you're amazing. Just the way you are. And when you smile the whole world stops and stares for a while cause girl you're amazing. Just the way you are."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.andreaduro.org
Matilde.
Fan en plein apprentissage !
Matilde.


Messages : 121
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 23
Localisation : Nantes

Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Empty
MessageSujet: Re: Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »    Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Icon_minitimeVen 11 Juil - 23:13

Je comprend que ça puisse être difficile de se voir à l'écran, tout le long d'un film/séries, pourtant j'aimerais bien qu'elle est plus de premiers rôles car elle a un jeu d'actrice unique, elle est super talentueuse et on va pas se mentir elle est agréable à voir!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Empty
MessageSujet: Re: Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »    Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview d'Andrea pour Los 40 « Je ne pourrais pas être le personnage principale parce que je ne me supporte pas » | Entrevista de Andrea para Los 40 « No podría ser la protagonista porque no me soporto »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Estrella Digital] Interview d'Andrea « Je ne veux pas être l'actrice de mode parce que les modes vont et viennent » | Entrevista de Andrea « No quiero ser la actriz de moda porque las modas vienen y van »
» Interview d'Andrea pour Diez Minutos « Je ne serais pas ici si ce n’était pas pour mon personnage dans Physique ou Chimie. » | Entrevista de Andrea para Diez Minutos « No estaría aquí si no fuera por mi personaje en 'Física o Química. »
» Interview d'Andrea pour Vanidad « Je n’écarte pas l’idée de travailler à l’étranger. » | Entrevista de Andrea para Vanidad « No descarto la idea de trabajar en el extranjero. »
» Interview d'Andrea pour InStyle « J’adore la mode, mais je suis assez je-m’en-foutiste et j’aime plus être à l’aise que belle. » | Entrevista de Andrea para InStyle « Me encanta la moda, pero soy bastante pasota y me gusta más ir cómoda que guapa. »
» Interview d'Andrea pour DiarioInformacion "Le cinéma est fait pour que les gens le voient, même si c’est par internet" | Entrevista de Andrea para DiarioInformacion "El cine es para que la gente lo vea, aunque sea por internet"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Andrea Duro :: Actualités | Actualidad :: Vidéos et interviews | Videos y entrevistas-
Sauter vers: