Ta seule source française sur la belle et talentueuse actrice espagnole Andrea Duro !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview d'Andrea pour Bekia « Je n’ai pas peur qu’on me catalogue, et s'ils le font, ce n’est pas quelque chose de mal » | Entrevista de Andrea para Bekia « No tengo miedo a que me encasillen y, si lo hacen, no es nada malo. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johanna Lilo
Fondatrice et administratrice du fan club
avatar

Messages : 3071
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 26
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Interview d'Andrea pour Bekia « Je n’ai pas peur qu’on me catalogue, et s'ils le font, ce n’est pas quelque chose de mal » | Entrevista de Andrea para Bekia « No tengo miedo a que me encasillen y, si lo hacen, no es nada malo. »   Mar 24 Juin - 7:18

L’actrice se met dans la peau de Oli, une des meilleures amies de Niki, dans l’adaptation de Joaquín Llamas dans la comédie romantique de Federico Moccia ‘Perdona si te llamo amor’.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Parmi les sorties qui sont arrivées cette semaine sur les affiches espagnoles, il y a l’adaptation sur grand écran qu’a fait Joaquín Llamas du best seller de Federico Moccia ‘Perdona si te llamo amor’, film qu’avait porté à l’écran l’auteur lui-même en 2008.

Entre les acteurs qui forment partie du casting mené par Paloma Bloyd (Niki) et Daniele Liotti (Alex) se trouve Andrea Duro, qui en plus avait déjà formé partie d’une autre adaptation d’un roman de Moccia, ‘Tres metros sobre el cielo’.

Cette fois, l’actrice se met dans la peau d’Oli, une des amies de Niki. En raison de la présentation du film aux médias, Bekia a eu l’opportunité de partager quelques minutes de discussions avec Andrea Duro.


Bekia : Tu es très comédies romantiques ?
Andrea Duro : Oui. J’adore et elles me font toujours passer un bon moment.

B. : Tu as aussi formé partie de ‘Tres metros sobre el cielo’, tu es fan des œuvres de Federico Moccia ?
A.D. : Oui. ‘Tres Metros sobre el cielo’, j’ai lu le roman une fois que j’ai eu le scénario du film. Dans le cas de ‘Perdona si te llamo amor’, on m’a offert le livre et je ne l’avais pas lu, je l’ai donc aussi lu une fois que j’ai eu le scénario. Cependant, ‘Perdona pero quiero casarme contigo’ oui je l’ai déjà lu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

B. : Tu as vu la version italienne de ‘Perdona si te llamo amor’ ?
A.D. : Je l’ai vu. Mais je l’avais vu bien avant de savoir qu’une adaptation du film allait être faites en Espagne.

B. : Dans le film tu interprètes Oli, un personnage qui rappelle Yoli de ‘Fisica o Quimica’, tu as peur d’être catalogué dans ce genre de rôles ?
A.D. : J’ai fait beaucoup de choses depuis que j’ai commencé qui sont complètement différentes les unes des autres et qui n’ont rien à voir avec le personnage de Yoli. C’est vrai que peut être Oli serait est celle qui peut le plus ressembler au personnage de ‘Fisica o Quimica’, mais en réalité seulement dans la façon d’être parce qu’après au niveau de l’image elles sont complètement différentes. Et quant à la possibilité de me cataloguer, je ne crois pas. Simplement que je crois que ce genre d’adolescentes est le plus facile à interpréter pour moi. Et de plus, je n’ai pas peur qu’on me catalogue, et s'ils le font, ce n’est pas quelque chose de mal, tout le contraire, qu’ils me connaissent (rires).

B. : Cette année tu as sorti 'Por un puñado de besos' ou 'En apatía', maintenant 'Perdona si te llamo amor', qu’as-tu de plus en suspens ?
A.D. : Et bien j’ai quelques mois où je ne vais pas arrêter avec deux projet de cinéma, un projet de télévision duquel je ne peux toujours pas parler qui commence à partir du 4 août et je vais aussi faire du théâtre. J’ai un projet avec lequel je commence à partir du 20 août. Ca s’appelle ‘Entiendes’ et j’ai eu beaucoup de chance avec le casting parce que ce sont des camarades avec qui j’ai déjà travaillé comme Andrea Ros, Esmeralda Moya (qui en plus est une très bonne amie à moi) et Sandra Cervera, et complète le casting, Elsa Herrera, avec laquelle je n’avais jamais travaillé et j’ai eu le premier contacy avec elle il y a une semaine et elle m’a semblé être une merveilleuse actrice et une fille géniale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

B : Tu es très jeune et tu as déjà un long parcours, avec quoi tu restes : cinéma, télévision ou théâtre ?
A.D. : Moi j’aime le théâtre. J’en ai fait quand j’étais très petite, et maintenant quand je commencerais à faire la pièce je ne sais pas ce que je dirais. Pour cela, en ce moment même je resterais avec le cinéma, parce qu’en plus de plus en plus pour la télévision ils tournent en cinéma et il n’y a pas beaucoup de différences.

B. : Quel est ton but au niveau professionnel ?
A.D. : Me maintenir comme je suis maintenant. Avoir un rythme qui m’apporte beaucoup de travail et qui me fasse être tranquille. J’aimerais travailler par exemple, dans ‘El Secreto de Puente Viejo qui triomphe là-bas, en Italie, un pays que j’aime beaucoup et dont je sais par Daniele Liotti que travailler là-bas est merveilleux. J’aimerais tenter ma chance là-bas, on sait jamais !

B. : Et en plus d’objectifs, il y a dans ton esprit le nom d’une personne en particulier avec qui tu aimerais travailler ?
A.D. : J’ai toujours dit que j’adorerais travailler avec Daniel Sánchez Arévalo. Et maintenant pour demander,… j’adorerais tourner avec Morgan Freeman. Au moins je l’aurais demander !

______________________________

La actriz se mete en el papel de Oli, una de las mejores amigas de Niki, en la adaptación de Joaquín Llamas de la comedia romántica de Federico Moccia 'Perdona si te llamo amor'.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Entre los estrenos que han llegado esta semana a las carteleras españolas está la adaptación a la gran pantalla que ha hecho Joaquín Llamas del best seller de Federico Moccia 'Perdona si te llamo amor', cinta que la llevó al cine el propio escritor en 2008.

Entre los actores que forman parte del reparto encabezado por Paloma Bloyd (Niki) y Daniele Liotti (Álex) se encuentra Andrea Duro, que además ya había formado parte de otra adaptación al cine de una novela de Moccia, 'Tres metros sobre el cielo'.

En este caso la actriz se mete en el papel de Oli, una de las amigas de Niki. Con motivo de la presentación de la película a los medios de comunicación, Bekia ha tenido oportunidad de compartir unos minutos de charla con Andrea Duro.


Bekia: ¿Eres de comedias románticas?
Andrea Duro: Sí. Me encantan y siempre me hacen pasar un buen rato.

B.: También formaste parte de 'Tres metros sobre el cielo', ¿eres seguidora de las obras de Federicco Moccia?
A.D.: Sí. 'Tres metros sobre el cielo' leí la novela una vez que tuve el guion de la película. En el cso de 'Perdona si te llamo amor', me regalaron el libro y no lo había leído, por lo que lo leí también una vez tuve el guion. Sin embargo, 'Perdona pero quiero casarme contigo' sí lo he leído ya.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

B.: ¿Has visto la versión italiana de 'Perdona si te llamo amor?
A.D.: La he visto. Pero la había visto mucho antes de que supiera que en España se iba a hacer una adaptación de la película.

B.: En la película interpretas a Oli, un personaje que recuerda a Yoli de 'Física o química', ¿tienes miedo a que te encasillen en ese tipo de papeles?
A.D.: He hecho muchos trabajos desde que empecé que son completamente diferentes unos de otros y que no tienen nada que ver con el personaje de Yoli. Es verdad que quizá Oli sea lo que más pueda parecerse al personaje de 'Física o química', pero en realidad solo en la forma de ser porque luego a nivel imagen son completamente diferentes.
Y en cuanto a la posibilidad de encasillarme, no lo creo. Simplemente que yo creo que ese tipo de adolescentes es lo más fácil de interpretar para mí. Y además no tengo miedo a que me encasillen, y si lo hacen, no es nada malo, todo lo contrario, que me conozcan (risas).

B.: Este año has estrenado 'Por un puñado de besos' o 'En apatía', ahora 'Perdona si te llamo amor', qué más tienes pendiente?
A.D.: Pues tengo unos meses que no voy a parar con un par de proyectos de cine, un proyecto de televisión del que todavía no puedo hablar que empieza a partir del 4 de agosto, y también voy a hacer teatro. Tengo un proyecto con el que empiezo a partir del 20 de agosto. Se llama 'Entiendes' y he tenido mucha suerte con el reparto porque son compañeras con las que ya he trabajado como Andrea Ross, Esmeralda Moya (que además es muy amiga mía) y Sandra Cervera; y completa el reparto Elsa Herrera, con la que no había trabajado y tuve el primer contacto con ella hace una semana y me pareció una actriz maravillosa y una tía genial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

B.: Eres muy joven pero ya tienes una amplia trayectoria, ¿con qué te quedas: cine, televisión o teatro?
A.D.: A mí me gusta el teatro. Lo hice cuando era muy pequeñita, y ahora cuando empiece a hacer la obra no sé que diré. Por eso ahora mismo me quedaría con el cine, porque además cada vez más para televisión se rueda en cine y no hay mucha diferencia.

B.: ¿Cuál es tu meta a nivel profesional?
A.D.: Mantenerme cómo estoy ahora. Tener un ritmo que me aporte mucho trabajo y que me haga estar tranquila. Me gustaría trabajar, por ejemplo, en 'El secreto de Puente Viejo' que está triunfando en Italia, un país que me gusta mucho y, por lo que sé por Daniele Liotti, trabajar allí es maravilloso. Me gustaría probar suerte allí, ¡nunca se sabe!.

B.: Y además de metas, ¿hay en tu mente algún nombre de alguna persona con la que te gustaría trabajar?
A.D.: Siempre he dicho que me encantaría trabajar con Daniel Sánchez Arévalo. Y ya puestos a pedir,... me encantaría rodar con Morgan Freeman. ¡Por pedir que no quede!

_________________
"When I see your face there's not a thing that I would change cause you're amazing. Just the way you are. And when you smile the whole world stops and stares for a while cause girl you're amazing. Just the way you are."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.andreaduro.org
 
Interview d'Andrea pour Bekia « Je n’ai pas peur qu’on me catalogue, et s'ils le font, ce n’est pas quelque chose de mal » | Entrevista de Andrea para Bekia « No tengo miedo a que me encasillen y, si lo hacen, no es nada malo. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUELQUE CHOSE POUR LE WEEKEND de Sébastien Gendron
» Un bon cadeau à offrir à une fille allergique pour son anniv ?
» Un forum Rpg?
» Interview bidon de BHL par Dédé
» Petit jeu pour enrichir son vocabulaire en lingala....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Andrea Duro :: Actualités | Actualidad :: Vidéos et interviews | Videos y entrevistas-
Sauter vers: